Benoît Bayle

  • Le principe de l'intention paradoxale est simple : apprendre à souhaiter ce qui fait peur, ce qui bloque puissamment l'angoisse, à condition d'être entièrement tourné vers ce désir paradoxal. Souhaiter sa peur est paradoxal, illogique, et nécessite un apprentissage. Ce livre constitue un véritable parcours pour vous soigner si vous souffrez de l'un de ces troubles.

  • La psychopathologie périnatale concerne toutes les difficultés liées à l'arrivée (ou non) d'un enfant dans une famille, depuis le désir d'enfant jusqu'aux deux ou trois premières années de celui-ci, en passant par la conception, la grossesse, la naissance, les premiers mois et les premières relations parents-enfants.
    Cet aide-mémoire a pour objectif de transmettre un savoir à la fois spécialisé et accessible à tous les professionnels concernés par ce champ. Il s'agit non seulement d'acquérir ou de consolider les connaissances dans ce domaine, mais de pouvoir les mettre en pratique. Avec Apter, Binet, Boige, Candilis-Huisman, Chatroussat, Chavagnat , Conversy, De Wailly, Dugnat , Ecochard, Garet, Gaugue, Glatigny Dallay, Granier-Deferre, Guedeney, Josse, Missonnier, Moyse, Nanzer, Nezelof, Omay, Palacio Espasa, Pernel, Rainelli, Sazerat, Scelles , Souchaud, Sutter-Dallay, Vallerent

  • Le titre de cet ouvrage est un appel, celui lancé par des enfants de mères schizophrènes, devenus adolescents ou adultes, dialoguant sur le net, à l'occasion de forums de discussions. « Ma mère est schizophrène ! » dit leur souffrance, mais aussi l'importance d'un soin pensé dès la grossesse et la naissance, dans la continuité, au fil du développement de l'enfant. En effet, la schizophrénie touche près de 1 % de la population, c'est dire l'importance de cette maladie dont on sait l'épreuve qu'elle constitue pour celles et ceux qui en supportent le joug, chroniquement. Pour soigner cette affection, les progrès thérapeutiques ont été considérables depuis la mise au point des premiers médicaments neuroleptiques, voici près de cinquante ans. Mais ces progrès scientifiques ne dispensent en rien du travail d'accompagnement et de soutien psychologique, social et éducatif, surtout lorsque l'enfant paraît et que la femme schizophrène devient mère... Un véritable travail d'orfèvre doit alors être mis en oeuvre pour accompagner ces femmes et ces enfants, afin de les préserver, l'un et l'autre, d'une pathologie qui impose, sinon, ses effets dévastateurs et aliénants. Benoît Bayle est psychiatre des hôpitaux et docteur en philosophie.

  • Perdre un jumeau à l'aube de la vie est une épreuve douloureuse, souvent ignorée par les proches et la société. Cet ouvrage cherche à comprendre les enjeux de ce deuil singulier. Comment l'accompagner et trouver le ton juste, sans rendre obsédante la présence du jumeau mort au jumeau vivant, ni banaliser ou nier sa perte ?
    La perte périnatale d'un enfant jumeau constitue une crise violente, aux facettes multiples et complexes. Parfois, la douleur reste encore vive des années plus tard. Pour les familles comme pour les professionnels qui les accompagnent, il s'agit de relever le véritable défi d'affronter la douleur de la perte et de s'occuper du bébé survivant. Ce sujet est ici traité de façon vivante à travers le récit autobiographique d'une jumelle qui a perdu sa sour à la naissance ; le portait « thérapeutique » d'une autre jumelle ; un entretien avec des parents confrontés à ce deuil particulier, une étude psychologique approfondie.
    Béatrice Asfaux a perdu sa soeur jumelle peu après la naissance. Titulaire d'un DEA de philosophie, l'écriture lui a permis de partir à la quête d'un sens et d'une possible renaissance...
    Benoît Bayle est psychiatre des hôpitaux au centre hospitalier Henri-Ey de Bonneval (28), responsable d'un centre médico-psychologique adulte à Chartres et d'une unité de psychologie périnatale à Châteaudun. Également titulaire d'un doctorat de philosophie, il préside le comité d'éthique de cet établissement.

empty