Joanna Smith

  • Les manques et difficultés précoces (couveuses, séparations, hospitalisations, manque affectif, anxiété maternelle, divorce des parents, maltraitance...), survenus au cours des 3 premières années de la vie, ont un impact considérable sur la capacité ultérieure à réguler ses émotions (anxiété, tristesse, colère notamment).
    La période qui va de la gestation à 3 ans apparaît aujourd'hui comme cruciale pour la santé mentale, à l'échelle de la vie, ce qui est confirmé par les succès de la thérapie ICV dont l'objet est justement de travailler sur les souvenirs de cette période.
    Cet ouvrage a pour objet de mettre en évidence l'impact des manques et difficultés précoces mais surtout les moyens de les réparer seul ou accompagné.

  • La pratique de l'ICV est récente et en plein développement. Les psychothérapeutes qui y sont formés ont besoin de mieux connaître la diversité d'application de l'ICV, tant dans ses différentes indications que dans son intégration à des styles de thérapeutes différents. Cet ouvrage propose pour la première fois de véritables cas cliniques développés.
    Avec E. Castonguay (Québec), Dr C. Clément (France), Dr A.
    Janner Steffan (Suisse), B. Lindström (Suède), A. Martens (Espagne), P. Pace (USA), Y. Premanupam (Russie), M.
    Roland-Smith (Angleterre), J. Smith (France), C. Thorpe (USA), I. Wikström (Suède), C. Wuflestad (USA)

  • Avec la sensibilisation des professionnels de santé mentale mais aussi de la justice et de l'éducation à la notion de dissociation, de nombreux professionnels cherchent à mieux en connaître les prises en charge, voire à s'y former, et de nouvelles techniques se diffusent ces dernières années en France : EMDR bien sûr, mais aussi ICV, Somatic Experiencing, thérapie sensori-motrice, thérapie des états du moi, IFS, etc. D'autres approches développent une application dans ces indications : thérapie des schémas, hypnose, pleine conscience, notamment.
    Incluant une revue générale de la notion de dissociation et de ses soubassements neurobiologiques, l'objectif de ce manuel est de présenter ces différentes prises en charge de la dissociation et du trauma sous un angle théorique et clinique, chaque auteur illustrant les possibilités d'évolution des troubles dissociatifs ou post-traumatiques avec la technique décrite.

  • De nombreux professionnels s'intéressent à la notion de dissociation et cherchent à mieux en connaître les prises en charge, voire à s'y former. Ainsi, ces dernières années voient la diffusion de nouvelles techniques en France : EMDR bien sûr, mais aussi ICV, Somatic Experiencing, thérapie sensorimotrice, thérapie des états du Moi, IFS, Brainspotting, Theraplay, etc. D'autres approches développent une application dans ces indications : thérapie des schémas, hypnose, pleine conscience, notamment.
    Incluant une revue générale de la notion de dissociation et de ses soubassements neurobiologiques, l'objectif de ce manuel est de présenter ces différentes prises en charge de la dissociation et du trauma sous un angle théorique et clinique, chaque auteur illustrant les possibilités d'évolution des troubles dissociatifs ou post-traumatiques avec la technique décrite.
    Cette deuxième édition, mise à jour et très augmentée, comprend l'ajout de nouveaux chapitres décrivant des techniques qui permettent de traiter le trauma et la dissociation, ainsi que de nouveaux chapitres portant sur l'attachement désorganisé et sur la psychose dissociative.

  • Les neurosciences affectives permettent de comprendre comment la régulation des émotions de l'enfant se construit en se basant sur celle de son parent. On saisit ainsi comment la présence de traumatismes non résolus chez le parent désorganise les capacités d'attachement de l'enfant. Ce livre applique au champ de la psychothérapie les théories de l'attachement et les neurosciences affectives. Il expose les applications des neurosciences affectives en psychothérapie de la famille. Il associe attachement, développement cérébral co-régulation des émotions et système familial. L'intégration du cycle de vie (ICV) permet d'éclairer ces notions de façon pratique et clinique.
    De nombreux cas cliniques détaillés illustrent comment il est possible d'améliorer la symptomatologie des enfants et adolescents en traitant les proches.

  • On estime que de 5 à 15% de la population adulte présente un trouble de la personnalité. Ni psychotique, ni névrotique, ni pervers, ni normal : qui est véritablement concerné? C´est à cette question que répond le nouvel ouvrage coordonné par Roland Coutanceau et Johanna Smith en traitant le sujet sous tous ses angles: la clinique, la psychopathologie, l´évaluation, la victimologie, la prise en charge, l´aspect institutionnel. Car mieux appréhender le type de fonctionnement de ces sujets est nécessaire pour mieux les accompagner dans une sociabilisation adaptée.

  • Dans la galaxie des psychothérapies et de la prise en charge éducative, on peut recenser un grand nombre de techniques, et une grande diversité de repérages théoriques. La question que pose ce livre est provocatrice : y a-t-il véritablement changement ? En fin de compte, peut-on changer ? Chaque auteur a traité ce défi du changement dans sa pratique de terrain en explicitant les ressorts qui accompagnent une véritable évolution. Ce thème du changement concerne aussi bien les névrotiques, les troubles de la personnalité que les sujets normaux, les victimes d´agression et les auteurs.

  • La reviviscence traumatique. Mais l'expérience clinique montre que certaines personnes ont pu développer des facteurs de protection. Confronter ces deux notions complémentaires est l'objet de cet ouvrage qui traite de l'évaluation et de la prise en charge des victimes (et des auteurs) en regard de la réalité clinique post-traumatique et interroge l'évolution favorable parfois spectaculaire d'autres situations post-traumatiques.

empty