Lise Demailly

  • Sur la base d'enquêtes, l'ouvrage propose une réflexion sur les principales questions que pose l'accompagnement des autistes adultes aujourd'hui : quelle offre institutionnelle ? Quel style d'accompagnement ? Quelle éthique ?

    Alors que l'autisme des enfants suscite de nombreux ouvrages et débats dans la presse, la situation des adultes autistes, malgré une timide apparition dans le IIIe plan autisme, ne donne que très peu lieu à une réflexion collective. Et pourtant les enfants autistes aussi vieillissent et leurs problématiques d'adultes sont multiples. L'ouvrage rend compte de manière très concrète de situations et pratiques d'accompagnement observées dans les établissements et services médico-sociaux des Hauts- de-France. Il donne largement la parole aux professionnels. Il propose aussi une synthèse des débats dans le champ de l'autisme qui ne se limite pas à l'opposition comportementalisme / psychanalyse et montre la complexité des enjeux.

  • Cet ouvrage rend compte des innovations menées en France dans le soin psychiatrique à travers des initiatives de "terrain" qui impliquent la création de réseaux locaux, notamment en partenariat avec les municipalités.

    Vu l'ampleur et la diversité de ces expériences, l'ouvrage décrit plus particulièrement les innovations qui visent à l'augmentation de la réactivité et de la disponibilité des intervenants, en termes de soin et de soutien, afin de répondre au mieux aux besoins des personnes en souffrance.

    Les auteurs ont réuni ces expériences sous l'intitulé : "travail de disponibilité", c'est-à-dire l'ensemble des méthodes selon lesquelles un secteur va volontairement changer son organisation afin de se rendre plus disponible.

    Une étude très intéressante pour quiconque est intéressé ou concerné par ces expériences innovantes qui complètent et renforcent l'Offre de soins en psychiatrie.

  • Les débats sur la politique de santé mentale se déploient en tous sens : sur la « sécurité », sur l´insuffisante prévention de la récidive, sur le manque d´accès au soin, sur les dérives technocratiques, sur les atteintes à la dignité de la personne humaine, sur les soins les plus efficaces. Plus généralement, le langage de la santé mentale et de la souffrance psychique est devenu un des vecteurs les plus habituels pour parler des tensions sociales ou des troubles existentiels. Enfin, la question du soin est instrumentalisée dans le cadre d´une pratique émotionnelle de la politique.  En même temps, la psychiatrie comme discipline médicale est confrontée aux impératifs gestionnaires de la rigueur budgétaire. Face à l´extension de diverses formes de souffrance psychique, la psychiatrie est appelée à devenir l´acteur central d´une politique de « santé mentale », dont les tentatives de rationalisation ne sont pas sans susciter de multiples débats.  Ces questions ont été jusqu´ici peu étudiées par les sociologues. Le présent ouvrage en propose une description et une analyse synthétique. Comment se construit une politique de santé mentale? Quels en sont les acteurs? Les outils? Les enjeux ? Les connaissances ? Quelles controverses traversent aujourd´hui son champ ?  Ces différents angles d´analyse mettent en évidence les incertitudes propres à notre modernité tant sur la construction des subjectivités que sur les conceptions politiques et éthiques du lien social.  Lise Demailly est professeur émérite de sociologie à l´université de Lille 1 et membre du CLERSE.  Michel Autès est sociologue, chargé de recherche au CNRS dans l´équipe du CLERSE, à l´université de Lille 1.

empty