Maurice Corcos

  • Qu'est-ce que l'anorexie, ce trouble affectif qui ne se réduit certes pas à un rapport pathologique à l'alimentation ?

    Le professeur Corcos, fort de sa riche expérience clinique, propose un ouvrage qui permet de mieux l'appréhender.

    Les 80 entrées de cet abécédaire sont autant de portes ouvertes sur la compréhension de cette affection complexe et de ses risques majeurs.

    Cette construction originale permet d'en montrer les multiples dimensions tant anthropologiques, socioculturelles, biologiques que psychologiques... et de les confronter l'une à l'autre pour mieux favoriser leur complémentarité.

    Elle témoigne aussi de la richesse de ces différentes approches qui permettent de démultiplier la compréhension des conflits psychiques en jeu à l'adolescence, symbolisés par les tourments de Mlle A.
    />
    Entendre le bruit et la fureur, se projeter dans l'esprit et le corps de Mlle A., écouter ses silences, contextualiser pour mieux la comprendre et mieux la soigner, telle est l'ambition de cet ouvrage destiné à tous les soignants, les patients et leurs proches.

  • Les troubles des conduites alimentaires prennent une importance médiatique comparable à celle suscitée par l'autisme. Cet ouvrage propose une clinique globale à la fois état des lieux sur le thème et description précise des modalités et des problématiques de traitement. Chaque chapitre est systématiquement accompagné d'un cas clinique détaillé.

  • Le manuel de DSM (5e édition en langue française à paraître début 2014) est une vaste tentative de classification destinée à simplifier le diagnostic des pathologies mentales et des troubles psy. Maurice Corcos démontre avec humour et précision que ce manuel est en fait un "prêt à penser unique" destiné à remplacer ... la pensée par la classification, la personne par la pathologie, le sujet par la nomenclature. Il s'agit de définitivement mettre la folie en cases. Un plaidoyer tonique qui démontre que l'humain ne peut être réduit à une clinique du mesurable. Est un éloge de la psychanalyse en filigrane.
           

  • Après les manuels de diagnostic des troubles mentaux américains, DSM 1,2,3,4, le DSM 5 va sortir en français. Il n'y est plus question d'individu mais d'un comportement humain découpé en symptômes, susceptibles de répondre à des molécules. Outre que ces classifications sont discutables, elles enferment l'homme dans un diagnostic au lieu d'intégrer l'ensemble de sa personnalité et de la considérer dans son histoire. Cela va avec une médicalisation de la société et de l'ensemble des comportements humains. Mais peut-on réduire l'humain à des déterminismes génético-biologiques, selon un modèle anatomo-clinique simpliste ?
    Maurice Corcos dénonce les abstractions et les certitudes, et met en avant une sorte de modestie du spécialiste, contre le règne des experts. Exactitude dans le diagnostic, intelligence dans les propositions thérapeutiques, talent pour mettre les phénomènes sociaux en perspective (la quantification et l'économie) et pour les replacer dans une logique historique, c'est un travail de praticien qui prend de la distance par rapport à sa pratique, se pose la question de ses fins, cherche à promouvoir une idée humaniste de l'homme et ne se laisse pas abuser par les phénomènes de mode.
    Ce petit livre écrit avec beaucoup d'humanité, ouvre les yeux et le débat sur une dérive qui devrait nous interroger sur le triomphe d'une science classificatoire qui pourrait bien être elle-même le symptôme d'une société malade.

  • Les troubles des conduites alimentaires suscitent un intérêt grandissant qui témoigne d'un accroissement de ces affections, mais aussi de leur fort impact dans l'imaginaire social. Situées au carrefour de la psychologie individuelle, des relations familiales et sociales, et du médical, ces pathologies paradoxales offrent, par leur complexité et leur caractère provocant, un modèle des enjeux qui se développent préférentiellement à l'adolescence et chez des jeunes femmes. Cet ouvrage reprend les principales dimensions psychopathologiques participant à la compréhension des conduites addictives alimentaires et les articule avec les mécanismes neurobiologiques entretenant la dépendance. Intégrant l'impact de l'environnement socioculturel et des dimensions transgénérationnelles, il propose une approche psychosomatique originale de la boulimie et de l'anorexie, et met en avant une hypothèse centrale dans les troubles des conduites alimentaires : la défaillance du maternel chez les mères des patientes, en particulier dans l'investissement du corps autonome, vivant et érotique de l'enfant. Cette défaillance d'une ' générosité de chair ' ne favoriserait pas une bonne intégration du féminin chez le sujet et participerait à l'avènement d'une organisation sadomasochiste qui le fixe à ses objets infantiles. Ce que démontre cette organisation : une fausse autonomie dans une indépendance trop disciplinée. De nombreux exemples tirés de la clinique mais aussi de la création artistique au sens large (littérature, peinture) viennent étayer cette démarche rigoureuse, qui confirme la vitalité d'une nouvelle clinique, intégrant les deux approches complémentaires que sont la psychanalyse et la neurobiologie.

  • Les médiations corporelles désignent l'ensemble des techniques thérapeutiques prenant appui sur le corps : ateliers théâtre, danse, sculpture, relaxation, psychomotricité, balnéothérapie, massages, packing. Fondé sur l'expérience clinique pionnière du département de psychiatrie de l'Institut Mutualiste Montsouris, ce livre en détaille les pratiques et en théorise la portée clinique. Un livre éclairant qui illustre l'importance grandissant du recours au corps en psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent. Car le corps est enfin reconnu comme la première porte de l'entrée en relation et donc comme une composante essentielle de la relation et du soin thérapeutique.

  • La prévalence du trouble de la personnalité borderline est importante, estimée à environ 2% de la population générale et aux alentours de 10% de la population générale des adolescents. En 2008 a été créé un réseau borderline européen d´Etude de la Personnalité Borderline à l´Adolescence qui a mené une enquête s'appuyant sur la plus importante cohorte de personnalités adolescentes borderline. Les résultats de cette étude sont présentés dans cet ouvrage qui traite de l´identification des caractéristiques psychopathologiques, le diagnostic, les modalités thérapeutiques, les causes. Un futur ouvrage de référence pour tous les soignants confrontés à cette pathologie.

  • L'extinction des émotions et des affects caractérise les nouvelles pathologies dites "limites" qu'elles soient dépressives, addictives ou psychosomatiques. Cet ouvrage revisite cette clinique du "silence des émotions" en associant approches psychanalytiques et psychologiques et en intégrant les avancées des neurosciences cognitives.

  • Les automutilations à l'adolescence prennent une ampleur grandissante et sont en passe de devenir un vrai phénomène de santé publique. A l'origine de ces comportements, un déficit narcissique profond fruit du manque d'étayage paternel et maternel. Un livre pour praticien qui explique et donne les clefs pour pendre en charge efficacement une clinique nouvelle.

  • Les conduites de dépendance sont de celles qui interrogent le plus le clinicien sur la délimitation des frontières entre le normal et le pathologique, probablement parce qu'elles revêtent une dimension fondamentale qui participe pour beaucoup à expliquer l'engouement que ces troubles suscitent tant dans le grand public que chez les chercheurs et les thérapeutes.
    Cet ouvrage constitue la première publication exhaustive des résultats d'une étude du Réseau Dépendance conduite de 1994 à 2000 sous l'égide de l'Inserm, de la Fondation de France et de la CNAM. Il s'agit d'une étude multicentrique intégrant 12 centres européens, plus de 600 patients et 600 témoins. L'objectif était de rechercher les dimensions psychopathologiques communes aux conduites de dépendance, quel que puisse être l'objet ou le comportement d'addiction (troubles des conduites alimentaires, alcoolisme, toxicomanie, tabagisme, abus de psychotropes).
    Cette identification permettant d'envisager une politique de prévention individualisant des facteurs de risque et d'organiser des traitements spécifiquement adaptés et plus précoces. C'est là tout particulièrement l'originalité de cette recherche. Ces facteurs de risque ont été appréhendés à deux niveaux différents et cependant intriqués : en amont, la personnalité du sujet addictif et la participation de dimensions psychopathologiques communes sous-jacentes aux conduites addictives (dépendance affective, alexithymie, dépressivité, recherche de sensations, attachement, etc.) ; en aval, la place occupée par la conduite de dépendance dans l'équilibre et le fonctionnement psychique du sujet.
    Les résultats de l'étude apportent de nombreuses autres informations épidémiologiques et cliniques spécifiques, en particulier sur la comorbidité des troubles addictifs avec les troubles dépressifs et anxieux, les autres conduites de dépendance, le suicide, la consommation de psychotropes. Cet ouvrage s'adresse aux psychiatres, aux psychologues cliniciens ainsi qu'à tous les praticiens confrontés à l'addiction.

empty