Pierre Delion

  • Faire comprendre à un enfant son développement pour mieux l'aider dans sa vie d'enfant et dans ses attentes pour demain.
    Expliquer aux enfants d'aujourd'hui que leur développement fait partie des missions préventives du pédopsychiatre contemporain, mais à condition d'utiliser un langage accessible. C'est l'objectif de ce petit livre qui s'adresse directement aux enfants. L'auteur leur parle des grandes questions qui les intéressent aujourd'hui. Les parents et les professionnels de l'enfance pourraient s'en saisir pour lire ensemble et discuter des situations de chacun à partir des problématiques générales.

  • La souffrance psychique n'est pas réservée aux parents. Et il n'est pas nécessaire qu'un enfant soit maltraité pour être en souffrance. Pierre Delion qui a consacré sa vie à la pédopsychiatrie, l'a vue passer d'une approche asilaire à une approche globale, pluridisciplinaire, utilisant écoute psychothérapique et parfois rééducations et médicaments. Aujourd'hui il constate un grave retour en arrière : il n'est plus question d'écouter la souffrance, mais de normaliser les comportements. Lorsqu'un enfant est en difficulté, que l'origine en soit psychologique ou physique, il souffre, et pour cela il faut l'écouter. Alors que le mal-être des adultes est désormais admis, et se répand partout on est dans le déni de celui des enfants.
    Pierre Delion évoque tous les enfants qu'il a accueillis depuis trente-cinq ans. Il explique comment on les écoute, comment on les soigne, et comment un travail d'équipe permet d'offrir une prise en charge institutionnelle de qualité. C'est tout ce processus qui est menacé de toute part et notamment par des positions intempestives de la HAS (Haute Autorité de Santé).
    Ce livre est un véritable cri d'alarme sur la régression considérable qui voudrait qu'on ne considère plus le petit d'homme en développement que comme un « enfant neuronal », et non plus comme un être en relation, un sujet complexe tressé de multiples éléments biopsychosociaux.

  • Ce livre prend appui sur l'expérience acquise par une équipe de psychiatrie infanto-juvénile de secteur et détaille les différentes étapes de la prise en charge de l'enfant autistique et/ou psychotique : de l'organisation de la fonction de l'accueil qui nécessite l'agencement d'un collectif, au travail permanent de l'équipe soignante sur elle-même, en passant par la contractualisation d'une stratégie thérapeutique avec l'enfant, sa famille ainsi que les divers partenaires du secteur (hôpital de jour, placement familial, crèche, etc.) sans laquelle tout psychothérapie dérive vers l'impasse.

  • L'autisme est devenu un problème central dans la pathologie des enfants ; non pas tant en raison du nombre des enfants qui en souffrent que du fait de la particularité de leur fonctionnement psychique. En remontant aux sources des histoires d'enfants autistes, des praticiens-chercheurs et des parents ont découvert que certains d'entre eux pouvaient, bébés, adresser des signes spécifiques de leur souffrance singulière. Cet ouvrage pluriel envisage ces signes précoces des bébés à risque autistique. En effet, apprendre à écouter ces messages sans paroles peut aider les bébés et leur famille à rencontrer les personnes compétentes qui pourront les accompagner efficacement. Quel peut être le vécu des bébés à risque autistique ? Quels sont les dispositifs de soin auxquels les parents pourront avoir recours ? Les problèmes éthiques ne sont pas les plus simples et trouveront dans ce questionnement une place de choix.

  • « La démarche consistant à choisir parmi sa propre production les articles que l'on considère comme pouvant intéresser le lecteur est une difficulté pour la modestie de l'auteur, cela peut être aussi occasion de revenir sur le chemin d'une vie professionnelle aux dimensions multiples, et polyphoniques, somme toute passionnante.
    C'est pourquoi j'ai choisi de retenir pour cette conception en mosaïques, plusieurs chapitres illustrant les points forts de mon travail de psychiatre d'enfants et d'adolescents : la psychiatrie du bébé, la prise en charge des enfants autistes, les réflexions sur les institutions, ma philosophie des soins et ses rapports avec l'éthique et le politique, et l'enseignement ouvrant plus généralement sur psychiatrie et culture.»

  • Soigner la personne psychotique est toujours aujourd'hui un des enjeux majeurs de la psychiatrie. Or pour réaliser ce défi dans des conditions éthique et technique acceptables, il faut s'éloigner de toute pensée simplificatrice et opter pour une démarche globale. Ce livre démontre que la psychothérapie institutionnelle dispose des éléments nécessaires pour approcher et comprendre cette psychopathologie en référence aux découvertes faites par Sigmund Freud et ses successeurs. Pierre Delion détaille avec de nombreux exemples cliniques les principales actions à mener dans ce cadre : création d'un club thérapeutique, organisation d'un groupe de supervision, formation des infirmiers... Son livre témoigne de la nécessité d'une psychiatrie à visage humain qui restitue à la relation sa fonction première. On peut réellement mettre à la disposition de la personne psychotique les éléments nécessaires à sa survie psychique dans le cadre d'une stratégie thérapeutique ouverte sur la cité et ses relais. Porter la souffrance psychique des patients jusqu'à ce qu'ils puissent se trouver à nouveau autonomes, c'est l'objectif des soignants. Ils découvriront dans ce livre une méthode qui a fait ses preuves parce qu'elle a toujours su prendre en considération la complexité de l'humain et de la personne psychotique.

  • La consultation en pédopsychiatrie consiste à recevoir l'enfant, le plus souvent à la demande des parents, à entendre le motif qui les amène et à tenter de comprendre avec eux ce qui occasionne la souffrance psychique de l'enfant ainsi que celle des parents. Le clinicien instaure un climat de confiance et recueille, de façon accueillante et précise, les signes présentés par l'enfant, en tenant compte du discours parental, de l'âge de l'enfant, de sa biographie, des comorbidités. Si possible, il envisage des hypothèses diagnostiques et propose des indications de soins. C'est cette trame que présente Pierre Delion, en proposant des approches particulières selon l'âge de l'enfant, du bébé à l'adolescent. Il insiste sur le travail avec les parents, inquiets pour leur enfant et délivreurs d'un savoir sur celui-ci. Entouré d'une équipe et en lien avec de nombreux partenaires qui complètent son avis, le pédopsychiatre évolue en réseau et s'appuie sur celui-ci pour éclairer sa consultation dans une visée diagnostique, de bilan ou pour préparer un suivi.

  • La technique du packing (enveloppements thérapeutiques très encadrés) peut se révéler extrêmement utile pour les soins des enfants autistes et psychotiques, voire pour certaines anorexiques, à condition d'en peser précisément les indications. Cet ouvrage vise à donner une information objective sur cette technique en partant d'expériences multiples et en prenant en compte la complexité de telles problématiques. A côté des points de vue cliniques et thérapeutiques exprimés, il livre des hypothèses de compréhension de l'autisme tenant compte des aspects à la fois corporels et psychiques.


  • aujourd'hui, la psychiatrie est invitée à résoudre de nombreuses missions portant sur les difficultés psychiques rencontrées dans la relation humaine, mais dans le même temps, elle est sommée de réduire ses dépenses, de se plier à la hiérarchie hospitalière classique, et elle doit faire face à la disparition des psychiatres.
    prise dans un double discours, elle apparaît fragile et vulnérable, voire
    condamnée à terme. dans ce contexte, les nombreux concepts qui ont présidé à la fondation de la psychiatrie de secteur, dialectisée et fécondée par la psychothérapie institutionnelle - notamment la nécessité d'organiser la continuité des soins, la réflexion sur l'intérêt de la proximité des soignants et des patients, une éthique de l'accueil et du soin de toutes les pathologies psychiatriques quels qu'en soient la gravité, le milieu socio-économique et familial d'origine, les évolutions.
    - se trouvent remis en cause par la nécessité faite aux soignants de choisir leur priorité : prévention psychopathologique, prise en charge de patients présentant une pathologie aiguë, patients demandant un investissement dans le long terme. or il est bon de rappeler une des spécificités de la psychiatrie : " les patients présentant des problèmes psychiatriques nous attendent au tournant de la durée.
    " en un mot, la chronicité est une des bases de la maladie mentale, et à
    trop vouloir l'ignorer, des conséquences dramatiques vont en résulter. ainsi, pour parer à la désertification de la pensée psychiatrique par l'application d'une méthode technocratique et déshumanisante à un domaine oú, plus
    qu'ailleurs, les citoyens et les professionnels doivent être garants de la subjectivité et de la réhistoricisation des patients en déshérence, voici un ouvrage engagé aux cotés des patients dits " chroniques " qui risquent d'être les oubliés de la psychiatrie de demain.


  • Dans les quarante années qui ont suivi la Libération, notre pays a connu une révolution en psychiatrie. Pour la première fois, on a considéré les malades mentaux comme des êtres humains à part entière, et l'on a inventé une nouvelle psychiatrie que l'on a qualifiée de « désaliéniste » car elle entendait en finir avec l'asile et l'enfermement.
    La vie professionnelle de Pierre Delion, Professeur de psychiatrie, ancien chef du service de pédo-psychiatrie du CHRU de Lille, se confond avec cette révolution dont il a été l'un des principaux acteurs. Il la raconte ici, au cours d'un entretien, et son récit nous guide à travers cette période créatrice, pleine de contradictions et d'extraordinaires progrès. Il nous fait découvrir, de l'intérieur, que la psychothérapie institutionnelle, ancrée dans la révolution du secteur, constitue la psychiatrie, une discipline scientifique située au carrefour de la biologie, des neurosciences et des sciences humaines. Et nous apprend, de manière parfois saisissante, ce qu'est une pratique désaliénéniste dans la vie quotidienne pour expliquer que le soin, c'est la relation avec le patient, et que celle-ci ne se construit que si l'on est ouvert sur le monde. Cette psychiatrie existe, pour les adultes comme pour les enfants - en particulier les enfants autistes - : elle a été le combat de sa vie, comme le raconte son livre, et il est urgent de la défendre, parce qu'elle est en danger.

  • L'objectif de cet ouvrage est d'attirer l'attention des professionnels sur les périodes sensibles du développement de l'enfant où des signes objectifs de dysfonctionnement moteur peuvent être banalisés. Les auteurs soutiennent que la prise en charge quotidienne des enfants à risque sur le plan développemental montre une meilleure récupération fonctionnelle quand l'intervention est précoce, coordonnée, intégrant les aspects physiologiques et psychologiques du bébé en relation avec ses parents.
    Pierre Delion est pédopsychiatre psychanalyste, professeur à la faculté de médecine Henri Warembourg, chef du service de pédopsychiatrie au CHRU de Lille.
    Roger Vasseur est médecin de rééducation et de réadaptation fonctionnelle, ancien médecin directeur technique du CAMSP de Villeneuve d'Ascq.

  • La polysémie du concept de transmissions ne cesse de se déplier dans le champ de la périnatalité : transmissions inter- et trans-générationnelles au sein de la famille, transmissions interdisciplinaires au sein des équipes de soin, transmissions de savoir et d'expériences au cours des formations professionnelles. Les auteurs questionnent ici ces différentes dimensions où celui, enfant ou adulte, qui reçoit se trouve engagé dans le processus aussi activement que celui qui transmet.

empty