Viktor Emil Frankl

  • Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Viktor Frankl passa trois ans dans un camp de concentration, où il découvrit que le fait d'avoir un but dans la vie et de pouvoir donner un sens à l'existence l'aidait à survivre aux conditions inhumaines de détention. Cette réflexion donna naissance à la logothérapie, une approche que Frankl utilisa tout au long de sa captivité et, par la suite, dans sa pratique de la psychiatrie.
    L'auteur décrit les trois voies qui permettent de donner un sens à l'existence: l'accomplissement, c'est-à-dire la réalisation de sa mission ou la création d'une oeuvre; l'amour, qui mène à l'établissement de liens significatifs et favorise le contact avec la nature et l'art; et la transcendance, qui incite l'individu à adopter une attitude positive face à la mort et aux souffrances inévitables. En lisant ce livre emblématique, publié à plusieurs millions d'exemplaires dans le monde, vous découvrirez le véritable sens du mot «responsabilité» et vous puiserez de nouveaux outils pour prendre votre vie en main.

  • Ärztliche Seelsorge (en anglais The Doctor and the Soul) est l'ouvrage inaugural de Frankl, commencé avant la guerre, perdu, réécrit de mémoire et validé pour ainsi dire par son auteur dans les camps de la mort du régime nazi. Frankl décèle en l'homme un besoin de sens de l'existence, plus fondamental que la pulsion sexuelle ou que le désir de reconnaissance. Opprimé ou refoulé ce besoin se répercute de fait en addictions ou perversions, mais aussi plus spécifiquement en névroses d'origine mentale, dépression et désespoir devant l'absurdité d'une vie confrontée à la souffrance. Il importe donc que le thérapeute réinvestisse cet étage supérieur de l'édifice humain, traditionnellement et fonctionnellement désigné par le terme d'âme, non à la manière d'un gourou ou d'un religieux, mais pour accompagner le patient dans le recouvrement de sa capacité à intégrer tous les aspects de la réalité dans sa recherche du bonheur.

empty