Yves Laval

  • Dans cet ouvrage, Yves Laval explore les récentes découvertes sur les fascias en y associant ses propres investigations. Il aborde l'extraordinaire interférence entre le patient et le thérapeute, qualifiée par lui de résonance thérapeutique, qui amplifie la vision strictement corporelle du Still Point, chère aux ostéopathes. Puis il traite des processus de vigilance archaïques qui règlent le calibre des systèmes artériolaires et déterminent la trophicité des tissus. Ensuite, il se concentre sur le fulcrum, ce puissant pivot thérapeutique qui agit via les processus de la mécanotransduction cellulaire et donne au toucher thérapeutique une dimension supplémentaire. L'ostéopathe est un « passeur », un instigateur neutre des processus de réparation tissulaire mis en route par le patient lui-même sous ses doigts. Des outils précieux et originaux comme les failles et les enroulements périostés interviennent à tous les niveaux tissulaires, sans oublier le fascia duremérien, tissu primordial pour les ostéopathes. Enfin, il décrit « les cônes d'énergie ». Cette approche énergétique nouvelle et complémentaire à l'ostéopathie tissulaire aide le corps à dissiper lui-même différents types de kystes d'énergie.

  • Dans cet ouvrage, Yves Laval aborde l'ostéopathie avec un regard très personnel. Le toucher s'apparente pour lui à la lecture d'un texte en braille. Chaque texte, sous ses mains de thérapeute, raconte l'histoire émotionnelle, affective et traumatique du patient à travers la texture particulière des fascias explorés. La Fasciapraxie est le nom qu'il a donné à cette approche tissulaire de l'ostéopathie. Cette « spéléologie » des tissus suppose un travail personnel en amont qui entretienne la capacité sensorielle du toucher. Travail récurrent, rigoureux, appelant une grande discipline, une grande capacité de concentration, nécessaire pour la créativité et l'éveil du praticien. Une telle pratique conduit à développer une autre grande qualité : l'intuition. C'est cette pratique subtile de l'ostéopathie que l'auteur nous fait partager grâce à ce livre et à travers les formations qu'il délivre auprès des jeunes étudiants en ostéopathie à Paris et en Europe. En 1980, Yves Laval découvre l'ostéopathie au Collège ostéopathique Atman et passe son D.O d?ostéopathie en 1986. Il n'aura de cesse d'approfondir son regard et son geste ostéopathique au fil des séances, des années et d'une multitude de problématiques rencontrées chez ses patients. 'Le Carnet du Toucher' est l'ouvrage qui rend compte de cette aventure humaine et thérapeutique aussi insolite qu'inédite.

empty