Dunod

  • Violences conjugales et famille Nouv.

    En France, comme dans tous les pays démocratiques, l'émergence de la thématique de la violence conjugale a connu trois mouvements successifs dans son développement : la reconnaissance des victimes, l'intérêt pour la prise en charge des auteurs et la sensibilité aux enfants exposés à la violence.
    Il s'agit de distinguer les situations donnant lieu à séparation et celles où le couple poursuit une vie commune. Les différentes prises en charge sont présentées en précisant les indications de l'accompagnement familial. En contrepoint, est exposé un regard en fonction de la culture, après avoir rappelé les éléments statistiques, les repérages législatifs et leur évolution.
    Ce livre propose d'éclairer ces trois aspects - victimes, auteurs, enfants exposés -, pour répondre à des questions que chacun se pose : pourquoi un si long silence ? Quel accompagnement après le dévoilement ? Au-delà du suivi individuel, quelles indications pour la prise en charge du couple et de la famille ?
    Cet ouvrage est conçu avec un esprit d'ouverture, sans préjugés dogmatiques, pour aider professionnels et proches à mieux accompagner et prévenir.

  • La musicothérapie est une prise en charge psychothérapeutique qui se propose de traiter différents troubles afin d'apporter un mieux-être à des personnes en situation de handicap (physique, psychique ou social) grâce à la musique et ses composantes :
    Rythme, son, voix...
    À la frontière entre pratique de soin et relation d'aide, elle se développe au sein des institutions hospitalières et chez beaucoup de soignants, dans les services de pédiatrie, de gérontologie, en anesthésie, ou encore en oncologie.
    Cet ouvrage propose une approche théorique et pratique illustrée d'exemples cliniques. Il montre à quel point la musicothérapie, dans ses applications, rejoint les assertions des neurosciences : sollicitation de la mémoire, attention, concentration, échange, conscience de soi, incitation à faire des choix et à favoriser la verbalisation.
    Cette nouvelle édition, augmentée en fonction des nouveautés dans ce domaine, précise en outre l'importance du travail en pluridisciplinarité.

  • Le dessin est un moyen d'expression privilégié par l'enfant dans la séance de psychothérapie ; il lui donne accès à un espace psychique extrêmement riche, dans une quête de représentation qui passera progressivement de l'image au mot.
    Le dessin est, en effet, le lieu de la mise en oeuvre et de l'affinement des processus de symbolisation. Il est aussi un moyen de communication très investi par l'enfant qui en fait un précieux outil de transfert. Se situant à un niveau intermédiaire entre le jeu et la parole, le dessin correspond à la technique d'association libre des idées dans l'analyse des adultes. Il apparaît ainsi comme expression libre du jeune patient dans le processus transférentiel et, en tant que tel, il justifie les aménagements propres à la cure psychanalytique de l'enfant.

  • Pourquoi le bébé imite-t-il dès sa naissance ? Pourquoi les enfants imitent-ils sans dire un mot ? Est-ce que cela a un sens ? Pourquoi est-ce que ça leur plaît ? Parce que c'est facile ? Est-ce qu'ils s'abêtissent ? Est-ce qu'il faut les laisser faire ? L'imitation tient une place insignifiante dans la connaissance de l'enfant et de son développement, dans son éducation, dans ses thérapies. Et pourtant, l'imitation apprend à faire, et plus encore, elle apprend aussi à être. C'est tout le propos de cet ouvrage.

  • La réussite d'un traitement dépend en grande partie de la relation avec le thérapeute.
    Pour l'optimiser, l'utilisation des techniques d'hypnose présente un atout majeur. Des praticiens confirmés présentent dans cet ouvrage les principales règles des communications thérapeutiques issues de l'hypnose.
    Trois parties composent cet ouvrage :
    - Une approche théorique, dont le but est de donner une définition exhaustive des notions de base de la communication thérapeutique (communication elle-même, mais aussi information, langage, posture, etc.) ;
    - Une approche pratique, qui présente des cas cliniques, et donne des conseils sur les attitudes à adopter ;
    - Une application des méthodes à des soins spécifiques (pathologies chroniques, pédiatrie, pratique psychothérapeutique, etc.).
    Fort d'une méthode explicative complète et détaillée, cet ouvrage remet la communication au coeur de la pratique thérapeutique et permet au praticien de développer une alliance innovante et créative.

  • Les toutes premières descriptions d'un groupe d'enfants présentant des caractéristiques inhabituelles nous ont été livrées, il y a plus d'une cinquantaine d'années, dans les travaux de Hans Asperger, clinicien autrichien et pédopsychiatre.
    Ces travaux ont été réactualisés pour définir le Syndrome d'Asperger et aboutir à une reconnaissance récente par l'Organisation Mondiale de la Santé. Les personnes présentant ce syndrome ont une perception atypique de l'environnement, un mode de raisonnement logique, mais dépourvu du « sens commun », ce qui les rend vulnérables socialement. Il est indispensable de connaître et de reconnaître cette « manière d'être » différente, souvent qualifiée par l'entourage, de bizarre, décalée, excentrique, naïve, solitaire.
    Le lecteur trouvera dans cet ouvrage une description détaillée, des explications concrètes, étayées d'exemples et de témoignages de personnes directement concernées. Il appréciera les suggestions pratiques, qu'il pourra mettre en oeuvre pour intervenir de manière adéquate, afin d'aider utilement les personnes atteintes du Syndrome d'Asperger, leur permettre de compenser leurs difficultés et de dévoiler pleinement leurs potentialités.

  • Clinique de l'image du corps ; du vécu au concept Nouv.

    L'image du corps est un concept qui reflète certains liens archaïques entre corps et psychisme. Elle se met en place dès les débuts de la vie et mature en lien avec le développement somatique. Certaines pathologies psychiatriques nous la montrent fixée aux premiers temps de la vie.
    Dans cette troisième édition, l'auteur affine encore sa conception de l'image du corps, toujours à partir des théories du développement affectif humain et des données des neurosciences.
    D'autres phénomènes archaïques viennent compléter la description de l'image du corps. De plus, la notion d'organisateur proposée par Spitz est revue et une définition de la thérapie psychomotrice a été ajoutée.
    Cet ouvrage original est le seul à définir précisément l'image du corps, à en faire la synthèse des connaissances actuelles, et à en envisager les applications thérapeutiques concrètes.

  • De nombreux professionnels s'intéressent à la notion de dissociation et cherchent à mieux en connaître les prises en charge, voire à s'y former. Ainsi, ces dernières années voient la diffusion de nouvelles techniques en France : EMDR bien sûr, mais aussi ICV, Somatic Experiencing, thérapie sensorimotrice, thérapie des états du Moi, IFS, Brainspotting, Theraplay, etc. D'autres approches développent une application dans ces indications : thérapie des schémas, hypnose, pleine conscience, notamment.
    Incluant une revue générale de la notion de dissociation et de ses soubassements neurobiologiques, l'objectif de ce manuel est de présenter ces différentes prises en charge de la dissociation et du trauma sous un angle théorique et clinique, chaque auteur illustrant les possibilités d'évolution des troubles dissociatifs ou post-traumatiques avec la technique décrite.
    Cette deuxième édition, mise à jour et très augmentée, comprend l'ajout de nouveaux chapitres décrivant des techniques qui permettent de traiter le trauma et la dissociation, ainsi que de nouveaux chapitres portant sur l'attachement désorganisé et sur la psychose dissociative.

  • Les institutions sont actuellement aux prises avec un mouvement de délégitimation, dans le même temps où elles sont appelées à incarner la fonction de garant du « bien commun ». C'est en effet à l'échelon de l'institution que s'articulent notamment le « vivre ensemble », le politique et le psychique.
    Cet ouvrage se propose d'aborder les grands enjeux du travail psychanalytique en institution, en dépassant les antagonismes entre le primat du social et le primat de l'intrapsychique. Il permet au lecteur :
    - d'en appréhender les articulations « sociales-historiques », politiques et psychiques ;
    - de se saisir d'une modélisation épistémologique et méthodologique ;
    - de mettre en perspective de nombreuses situations cliniques issues du champ du soin, mais aussi du social et de l'éducatif, dans leurs différentes temporalités et contextes.
    Dans le prolongement des travaux de l'école française de psychanalyse de groupe, cet ouvrage fournit les grands repères théoriques, méthodologiques et techniques de l'intervention psychanalytique en institution.
    « Les auteurs de cet ouvrage ont choisi de subordonner leur manuel de cliniques institutionnelles à un exposé à plusieurs voix sur ce qu'est le travail psychanalytique en institution : sur son histoire qui en retrace les conceptions et les pratiques [...]. C'est pourquoi je veux saluer leur travail comme l'une des meilleures approches psychanalytiques de l'institution [...]. »René Kaës Public : Professionnels des institutions, psychologues, psychiatres, psychanalystes, responsables et cadres d'établissements et de services, infirmiers, travailleurs sociaux, étudiants en psychologie, en psychiatrie, en soins infirmiers et en travail social.

  • L'ouvrage propose les bases de compréhension de la psychopathologie de la douleur pour les spécialistes du psychisme, mais aussi pour les (futurs) spécialistes de la douleur, médecins ou paramédicaux.
    Cette clinique de la douleur est importante car il s'agit de tableaux cliniques fréquents. Les praticiens sont souvent désemparés face à cette clinique singulière. L'ouvrage propose les éléments pour la saisir, en quatre grandes parties :
    - La consultation douleur : l'évaluation psychologique de la douleur ;
    - La psychopathologie de la douleur : l'analyse psychopathologique du patient ainsi que celle des conséquences psychologiques de la douleur.
    - Les processus cliniques : les composantes mémorielles, sensorielles, corporelles, somatiques, psychiques de la douleur.
    - Les contextes cliniques : l'accompagnement de patients douloureux (problématique, évaluation, diagnostic, orientation).
    Il est écrit par des experts du comité des psychologues de la douleur de la SFETD (Société française d'Etude et de traitement de la douleur) et des psychologues universitaires qui travaillent dans ce champ.

  • Comment les médiations thérapeutiques peuvent-elles permettre d'engager un authentique processus analytique?
    Quelles sont les caractéristiques spécifiques des différentes médiations? Quel est le cadre thérapeutique adapté à chaque médiation? Quelle médiation pour quelle pathologie?...
    Cet ouvrage constitue une synthèse sur la question des médiations thérapeutiques. Il présente de façon concrète à l'appui d'exemples diversifiés la théorie et la pratique des médiations thérapeutiques dans tout type de contextes institutionnels et de problématiques psychopathologiques.

  • L'art-thérapie est une pratique séduisante. Pour l'art-thérapeute, elle semble croiser le soin (se rendre utile) et l'art (le beau), d'où son attrait. Mais sans un cadrede travail rigoureux, elle peut vite se perdre dans une multitude de pratiques confuses. Dans cet ouvrage, Annie Boyer-Labrouche expose de façon concrète et simple comment l'art entendu comme mode d'expression peut se mettre au service du soin à travers la relation thérapeutique. Elle démontre avec clarté combien la stimulation de la création et de l'imaginaire ainsi mise en oeuvre dans les ateliers d'art-thérapie peut aider à repousser l'angoisse et permettre la réintégration du soi.

  • « Libérer la parole » : telle est la consigne à laquelle les auteurs ont répondu en rédigeant leur chapitre. Cela a été ainsi l'occasion de susciter, chez des psy représentants des courants ou des sensibilités différents, l'expression de thématiques, les inspirant particulièrement.
    Au-delà des différences conceptuelles, et des techniques thérapeutiques, il s'agit de développer l'esprit de thérapies humanistes.

  • Les neurosciences affectives permettent de comprendre comment la régulation des émotions de l'enfant se construit en se basant sur celle de son parent. On saisit ainsi comment la présence de traumatismes non résolus chez le parent désorganise les capacités d'attachement de l'enfant. Ce livre applique au champ de la psychothérapie les théories de l'attachement et les neurosciences affectives. Il expose les applications des neurosciences affectives en psychothérapie de la famille. Il associe attachement, développement cérébral co-régulation des émotions et système familial. L'intégration du cycle de vie (ICV) permet d'éclairer ces notions de façon pratique et clinique.
    De nombreux cas cliniques détaillés illustrent comment il est possible d'améliorer la symptomatologie des enfants et adolescents en traitant les proches.

  • Les médiations corporelles désignent l'ensemble des techniques thérapeutiques prenant appui sur le corps : ateliers théâtre, danse, sculpture, relaxation, psychomotricité, balnéothérapie, massages, packing. Fondé sur l'expérience clinique pionnière du département de psychiatrie de l'Institut Mutualiste Montsouris, ce livre en détaille les pratiques et en théorise la portée clinique. Un livre éclairant qui illustre l'importance grandissant du recours au corps en psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent. Car le corps est enfin reconnu comme la première porte de l'entrée en relation et donc comme une composante essentielle de la relation et du soin thérapeutique.

  • Parmi les plus de quatre cents formes de psychothérapies répertoriées, comment en retirer la quintessence ? Comment reconnaître les ingrédients de base utiles et indispensables ? Et surtout, comment les intégrer et les adapter au cas particulier de chaque patient ?
    C'est pour répondre à ces questions essentielles que cet ouvrage identifie et décrit de façon détaillée et pédagogique les principales techniques et attitudes permettant de favoriser le changement psychologique issues des écoles majeures de la psychothérapie.

  • Phobies des animaux, claustrophobie, acrophobie ou phobie des hauteurs, phobies des transports... Plus de 10% de la population souffre de cette « peur intense et irraisonnée » trop souvent invalidante et qui est l'une des principales indications de consultation. Le traitement implique plusieurs approches :
    - De supprimer l'angoisse originelle ;
    - De supprimer toutes les associations qui ont été enregistrées à cause de cette angoisse ;
    - Une prise de conscience et un changement progressif de l'évitement phobique ;
    - Une gestion des émotions anxieuses ;
    - La restructuration de système de pensée dysfonctionnelle.
    Cet ouvrage présente les prises en charge actuelles en mettant l'accent sur les thérapies virtuelles.

  • La sexualité relève de la sphère individuelle interpersonnelle et psychoaffective. La question de la rencontre avec l'autre y est fondamentale. Lorsqu'elle est imposée, elle devient violence qui fait effraction dans l'intime. Se pose alors la question de transgression, déviance et passage à l'acte. Les enjeux diagnostiques, pronostiques et curatifs interrogent quotidiennement les professionnels du sanitaire et social mais aussi du pénal et de l'éducatif. Cet ouvrage propose un état des lieux des savoirs et des pratiques autour des axes de l'évaluation, de la prise en charge et de la prévention tant du côté des victimes que du côté des auteurs de violences sexuelles.

  •   La phobie sociale touche, dans sa forme grave et généralisée, 2,3% de la population, et jusqu'à 13% pour ses formes mineures (anxiété sociale, timidité).
    La plupart des protocoles existants actuellement se basent sur des thérapies de groupe. Or tous les psychothérapeutes ne peuvent pas mettre en place une thérapie de groupe en service hospitalier.
    Cet ouvrage, tout en reprenant les outils des TCC, propose un protocole simple et rapide pour les thérapies individuelles, qui met prioritairement l'accent sur l'exposition à la honte. C'est ce programme utilisé avec succès depuis longtemps par l'auteur qui est présenté dans cet ouvrage très pratique.

  • Cet ouvrage propose une étude approfondie des expériences qualifiées de paranormales, anomales ou exceptionnelles. Celles-ci désignent des vécus spécifiques donnant au sujet l'impression d'une interaction non ordinaire avec son environnement. Prenant des formes variées - télépathie, sorties hors du corps, abductions, expériences de mort imminente, etc. -, elles sont souvent accompagnées d'émotions intenses du fait de leur caractère inhabituel et étrange.
    Comment comprendre les origines et la nature de ces expériences dont témoigne près de la moitié de la population française ? Quels sont leurs contextes d'émergence et les processus psychiques qui les caractérisent ? Comment s'articulent-elles avec des éléments psychopathologiques ? Sont-elles source de transformation psychique et que peuvent-elles nous apprendre sur la nature profonde du réel ?
    Composé de dix chapitres décrivant aussi bien la phénoménologie que les processus psychiques associés à ces expériences, ce livre propose une synthèse originale à la rencontre de la psychologie clinique, de la psychanalyse et des neurosciences. Plus de cinquante cas issus de la pratique clinique de l'auteur accompagnent cette exploration aux frontières de l'expérience subjective.

  • La thérapie psychomotrice est un enjeu majeur dans le traitement de l'enfant autiste.
    Cet ouvrage original traite des principaux thèmes concernant les relations corps/esprit chez les enfants avec autisme sous la forme de présentation et d'analyse de vignettes cliniques. Chacun des auteurs(e)s ont des expériences et des repères théoriques différents (approches TCC, intégrative, neuroscientifique...). L'objectif est ainsi de démontrer la richesse et la diversité des pratiques psychomotrices actuelles. Dans une orientation d'interdisciplinarité, l'ouvrage met en lumière la complémentarité des différentes approches psychomotrices. Par ailleurs, la présentation par cas permet de recentrer la discussion sur l'enfant, de manière à exposer des regards cliniques croisés. Avec  Eric Pireyre, Sylvie Gadesaude,  Julie Lobbé, Bernard Meurin, Tiphanie Vennat.

  • Les soins palliatifs sont encore souvent mal connus tant du grand public que par les professionnels de santé. Sous un abord psychanalytique, cet ouvrage propose d'en dessiner les contours. Il en pose les jalons, décrit la fonction d'accompagnant de la personne en fin de vie et offre des pistes de compréhension des principales problématiques par l'exposé d'une clinique variée. Illustré de nombreux exemples, il offre les outils à tous les intervenants pour une meilleure prise en charge du patient, et de son entourage.

  • Le concept psychiatrique «d'états limites» (borderline) désigne des personnalités dont le point commun est une faille narcissique primordiale, dont l'expression peut prendre diverses formes névrotiques ou psychotiques. On les retrouve de plus en plus fréquemment dans tous les domaines des pathologies psychiatriques (perversions, addictions, TCA etc.). Très répandue (+ de 30% des demandes de consultation), cette pathologie était jusqu'à présent surtout étudiée du point de vue théorique. Cet ouvrage illustré de plus de 25 vignettes cliniques propose : 1. Des outils pour diagnostiquer - 2. Une clinique - 3. Des techniques précises de prise en charge. Cette nouvelle édition entièrement revue et mise à jour a été l'occasion de développer certains aspects cliniques inédits et des formules nouvelles de prise en charge thérapeutique.

  • La victimologie, science criminelle s'intéressant aux victimes en général (d'attentats, d'accidents, mais aussi de tous les traumatismes subis), s'enrichit régulièrement des nouvelles avancées dans les domaines qu'elle couvre (législatif, thérapeutique, préventif...). Roland Coutanceau et Carole Damiani ont fait appel aux meilleurs spécialistes pour qu'ils témoignent chacun de leurs connaissances et de leurs expériences dans leur domaine de compétence. Ainsi ils proposent un ouvrage complet et actualisé sur ce sujet.
    Avec  Myriam QUEMENER, Thierry ALBERNHE, Didier BOURGEOIS, Samia LAHYA, Olivier FOSSARD, Claude BARROIS, François LEBIGOT, Yves-Hiram HAESEVOETS, Muriel SALMONA, Louis CROCQ, Jean-Luc VIAUX, Liliane DALIGAND, Marie-Odile BESSET, Ouahida GRETTER, Adeline LALOUM, Marie PELETTE, Gabrielle DOUIEB, Michel DELAGE, Cyril TARQUINIO, Pascale TARQUINIO, Camille TARQUINIO, Joanna SMITH, Victor SIMON, Marie ANAUT, Robert CARIO  

empty