Puf

  • " Au-delà d'une simple recension des " vocables " psychanalytiques, ce Vocabulaire propose une réflexion, allant du plus simple au plus complexe, sur l'ensemble des concepts que Freud et d'autres à sa suite ont progressivement élaborés, pour rendre compte des découvertes de la psychanalyse. Notre commentaire a tenté, à propos des notions principales qu'il rencontrait, d'en lever ou tout au moins d'en éclairer les ambiguïtés, d'en expliciter les éventuelles contradictions. Il est rare que celles-ci ne débouchent pas sur une problématique susceptible d'être retrouvée dans l'expérience même. " (J. Laplanche, J.-B. Pontalis).
    Ce Vocabulaire, fut publié pour la première fois en 1967 dans une version reliée, puis repris dans la collection Quadrige et son succès, tant en France (plus de 100 000 exemplaires vendus) qu'à l'étranger (des éditions en dix-sept langues, de l'anglais au japonais, du suédois au turc et à l'arabe) ne s'est jamais démenti, preuve de la pertinence de ce travail " encore bien présent, même s'il serait améliorable... Il ne s'agissait pas de faire le tour de Freud mais de lancer des coups de sonde, d'approfondissement. Le contraire même d'une mise en manuel : une mise en problème " selon les termes de J. Laplanche.

  • Comment s'y retrouver parmi la diversité des théories et méthodes élaborées en clinique de l'adulte ? Hystérie, schizophrénie, phobie, paranoïa...
    Comment identifier les principales psychopathologies ? Fondé sur une approche de la psychopathologie adossée au modèle psychanalytique du fonctionnement psychique, ce manuel permet à l'étudiant de comprendre les grandes organisations psychopathologiques (névroses, fonctionnements limites, psychoses). Au-delà de l'approche psychiatrique contemporaine, les auteurs privilégient l'articulation entre l'observation clinique au plus près des expressions symptomatiques et l'exploration de l'ensemble du fonctionnement psychique au sein duquel seront saisis leur place, leurs fonctions et leurs sens.

  • Les textes présentés dans ce volume viennent compléter la connaissance que le lecteur français peut ainsi acquérir de la théorie freudienne de la sexualité. Ce ne sont pas des textes synthétiques mais des articles brefs témoignant d'un état de la réflexion de leur auteur sur deux dimensions majeures : le monde des représentations sexuelles et l'exploration de la sexualité dans son rythme temporel.

  • Loin des particularismes d'école, ce dictionnaire couvre l'ensemble de la psychologie et s'ouvre aux disciplines voisines, en donnant une définition concise de chaque concept et idée essentiels. Outre sa fonction d'apprentissage, son ambition est de susciter chez les enseignants et cliniciens d'aujourd'hui une réflexion critique sur les mots employés et les concepts qu'ils recouvrent.
    Publié sous la direction de Roland Doron, professeur émérite à l'Université de Paris V, et de Françoise Parot, professeur à l'Université de Paris V.
    Comité de rédaction : Didier Anzieu, Jean-Paul Bronckart, Michel Le Moal, Claude Lévy-Leboyer, Gabriel Moser, Marc Richelle, Daniel Widlöcher.

  • Etudes sur l'hysterie

    Freud/Breuer

    • Puf
    • 19 Août 2002

    La collection "Bibliothèque de psychanalyse", dirigée par Jean Laplanche, professeur émérite à l'Université de Paris VII, assisté de Jacques André, psychanalyste, a pour but de présenter au public les oeuvres françaises et étrangères susceptibles de le renseigner sur toutes les recherches importantes entreprises dans le domaine psychanalytique.


  • " dictionnaire freudien " parce que, de même que l'inconscient est une découverte de freud, la psychanalyse est sa création : ainsi, tous les concepts qui s'y rencontrent sont, de fait, des concepts freudiens ; ils s'y fondent et s'en inspirent, fussent-ils d'apparition récente.
    " être un outil " est la raison de ce dictionnaire ; un outil " universel " - au sens oú il peut y avoir une clef ou une pince " universelle " - utilisable pour des tâches aussi simples que de retrouver une référence de freud, aussi complexes que de préparer un livre qui en appelle à tel et tel de ses concepts ; d'usage aisé pour l'analyste expérimenté comme pour l'étudiant débutant, voir le lecteur curieux.
    c'est pourquoi les différentes parties de chaque article (la définition proprement dite ; une mise en situation historique, linguistique et culturelle ; le suivi attentif de la notion dans le texte freudien ; les questions et enjeux qu'elle peut susciter) sont immédiatement repérables par leurs présentations distinctes. les passages des textes de freud évoqués (et bien évidemment les citations) sont référés en notes, avec précision, leurs paginations données dans l'édition française " commune ", dans les ouvres complètes de freud en français, et dans le texte allemand des gesammelte werke - avec la volonté de fournir à l'usager du dictionnaire des repères clairs et précis.
    le corpus freudien est extraordinairement riche ; il est surtout évolutif, fait de remises en questions et d'incertitudes avouées, de repentirs et d'intuitions, de corrections soudaines ou graduelles des assertions premières, d'élans inspirés porteurs de conceptions inattendues pouvant parfois, aujourd'hui encore, paraître confondantes. reprenant pas à pas ce corpus, de notion en concept, ce dictionnaire offre une occasion de redécouvrir la pensée de freud - voire, au gré de chacun et pour lui-même, de la réinventer.


  • Ce livre interroge l'intérêt passionné que Lacan a porté à Joyce à partir de 1975. Que cherchait-il dans ce retour à Joyce, lui qui avait déjà avancé une thèse sur Joyce en 1967 ? Le livre déplie d'abord la lecture complexe que Lacan a faite, non pas de l'oeuvre de Joyce, mais de sa fonction subjective de suppléance pour le cas Joyce. Que de son art Joyce se soit fait un nom de notoriété est une évidence, que cette nomination supplée à ce qu'il n'a pas hérité de son père est une thèse de Lacan bien connue, qu'il formule à l'époque en terme de nouage borroméen de l'imaginaire, du symbolique et du réel.
    Mais, hypothèse du livre, la question majeure de Lacan en 1975 portait sur autre chose, non sur la réussite de la suppléance mais sur ses moyens, autrement dit sur le «savoir-faire» d'artiste. Comment un art peut-il être borroméen ? Les commentateurs de Joyce évoquent avec prédilection la singularité de son écriture, mais la thèse de Lacan est autre : Joyce c'est de «l'art-dire», qui, dans l'arbre généalogique, place l'écrivain au commencement.
    On verra que cette réponse suppose quelques nouveaux éclairages concernant la fonction phallique, la parole, le Père du nom et, une psychanalyse réinventée.

  • Deux textes célèbres dans l'oeuvre de S. Freud. L'histoire du "petit Hans" fut écrite en juillet 1908 et publiée en février 1909. Dans une note ajoutée en 1910 à la deuxième édition des Trois essais sur la théorie sexuelle, Freud a souligné l'importance de l'histoire du "petit Hans" venant confirmer les hypothèses déjà validées chez des adultes. Pour Jean Laplanche, il a été le "découvreur du complexe de castration... le premier à formuler les théories sexuelles infantiles". Le deuxième texte concerne "un cas de névrose de contrainte" d'un jeune homme de 29 ans dont le traitement fit l'objet d'une communication par Freud devant la Société psychanalytique de Vienne en novembre 1907, suivie de plusieurs communications au fur et à mesure des progrès du traitement. La rédaction complète ne fut réalisée qu'en 1909.

  • " Nos sociétés font du corps une entreprise à gérer au mieux. Sa valeur intrinsèque tient au travail exercé à son propos. Il faut mériter sa forme et la plier à sa volonté. Dans un monde où règne la désorientation du sens, nombre d'acteurs trouvent prise sur leur existence à travers une discipline du corps. À défaut de contrôler sa vie, on contrôle au moins son corps. " Publié pour la première fois en 1990, cet ouvrage est devenu au fil de cette décennie " l'un des analyseurs majeurs des sociétés contemporaines, un fin révélateur du statut de l'individu ". L'homme occidental se découvre un corps, lieu privilégié du bien-être, du bien-paraître, signe de l'individu et de sa différence. Mais ce corps est aussi un lieu de précarité, de vieillissement qu'il faut combattre pour conjurer la perte et tenter de maîtriser l'insaisissable. Deviendrait-il une structure encombrante dont il faudrait se défaire ?

  • Le but de cet ouvrage est de rassembler les doctrines freudiennes de la psychanalyse afin d'en donner un exposé sous une forme concise, sans pour autant forcer la conviction du lecteur.

  • Ces textes pour la plupart inaccessibles et inédits en français, ont été traduits à l'initiative de Jean Laplanche, directement à partir de l'allemand. Certains avaient été publiés dans des revues et sont considérés comme des jalons importants dans l'oeuvre de Freud.

  • La collection "Bibliothèque de psychanalyse", dirigée par Jean Laplanche, professeur émérite à l'Université de Paris VII, assisté de Jacques André, psychanalyste, a pour but de présenter au public les oeuvres françaises et étrangères susceptibles de le renseigner sur toutes les recherches importantes entreprises dans le domaine psychanalytique.

  • Dans quelle mesure la psychiatrie est-elle au carrefour du biologique, du psychique et du social ?
    En quoi les neurosciences, la psychanalyse mais aussi la phénoménologie, la psychiatrie communautaire et la législation ont-elles influencé la psychiatrie clinique d'aujourd'hui ?
    Comment combiner traitements biologiques, psychologiques, institutionnels et mes ures de réhabilitation et d'assistance psychosociale ?
    Pensé et rédigé à partir de la pratique clinique des professionnels de terrain - psychiatres, psychologues, psychothérapeutes -, ce manuel associe une approche clinique et empirique issue d'une tradition très riche, notamment en France, et une approche plus mondialisée et standardisée issue des grandes classifications internationales (DSM, CIM) et de s connaissances en recherche biomédicale.
    Il présente de très nombreuses illustrations cliniques, propose des descriptions sémiologiques qui approfondissent les observations de l'exercice quotidien des professionnels et fournit les éléments nécessaires pour faire le lien entre cette pratique clinique et les théories psychopathologiques, psychanalytiques ou cognitives. Issu de la tradition psychiatrique française, il montre l'évolution historique des notions utilisées et rend compte de toutes les influences que doit intégrer une psychiatrie « centrée sur la personne », des neurosciences aux sciences humaines.

  • Ce volume de textes de S. Freud couvre les années 1921-1938. Certains de ces textes n'avaient pas été encore traduits, d'autres ont été retraduits en fonction de l'évolution de la compréhension et de l'interprétation du vocabulaire freudien.
    Table des matières Psychanalyse et télépathie -- Rêve et télépathie -- La tête de Méduse -- Psychanalyse et théorie de la libido -- Remarques sur la théorie et la pratique de l'interprétation du rêve -- Josef Popper-Lynkeus et la théorie du rêve -- Petit abrégé de psychanalyse -- Note sur le "Bloc-notes magique" -- Résistances à la psychanalyse -- La négation -- Quelques additifs à l'ensemble de l'interprétation des rêves -- Psycho-analysis -- Dostoïevski et le parricide -- Prix Goethe 1930. Allocution prononcée à la Maison de Goethe à Francfort -- L'expertise de la Faculté au procès Halsmann -- Sur la prise de possession du feu -- Ma rencontre avec Josef Popper-Lynkeus -- Pourquoi la guerre ? -- La finesse d'un acte manqué -- Un trouble de mémoire sur l'Acropole (Lettre à Romain Rolland) -- L'analyse avec fin et l'analyse sans fin -- Constructions dans l'analyse -- Le clivage du moi dans le processus de défense -- Résultats, idées, problèmes -- Some elementary lessons in psycho-analysis

  • Livre très original quant à sa forme : un commentaire bio-bibliographique à partir de chaque texte de Freud. Ce travail s'appuie sur un parcours intellectuel à la fois personnel et collectif. Personnel : une rencontre avec la psychanalyse freudienne et une longue expérience de psychanalyste. Collectif : aboutissement d'un travail en séminaire de lectures chronologiques de l'oeuvre de Freud, travail commencé en 1988 dans le cadre de la formation de psychanalystes au Centre de psychanalyse Raymond de Saussure à Genève. Cet ouvrage se présente ainsi comme "un guide de l'oeuvre freudienne" chaque chapitre est consacré à un texte : une présentation, puis des éléments biographiques et un commentaire de ce même texte. "On peut lire Freud d'une manière ponctuelle, à la carte, un article ou un livre.... On peut aussi lire Freud de manière chronologique depuis les Etudes sur l'hystérie publiées en 1895 jusqu'à l'Abrégé de psychanalyse rédigé en 1938, un an avant sa mort. Lire les oeuvres dans l'ordre de leur parution permet au lecteur de saisir l'évolution de sa pensée au cours de sa vie.... Je pense que cette expérience s'avère particulièrement stimulante dans le cadre d'un groupe de lecture."

  • Etude sur les effets psychologiques et moraux de la maladie.

  • La notice bibliographique qui précède chaque texte de Freud indique l'histoire du texte dans sa langue originelle, précise la date de la première édition française et rappelle l'édition dans laquelle ce tetxte est disponible en dehors des Oeuvres complètes.

    Une partie du matériel critique est empruntée à la Standard edition of the complete psychological works of Sigmund Freud, édition établie par James Strachey, Alix Strachey, Alan Tyson, Angela Richards

  • La question des affects est cruciale dans la psychanalyse puisqu'elle vise à traiter " l'impossible à supporter ". Il faut donc dire jusqu'où elle y parvient, pourquoi et comment ?
    Une conception des affects qui dise ce qui les produit était là nécessaire.
    Le livre suit sa mise au point chez Jacques Lacan à mesure qu'il avance dans sa conception de la structure, depuis l'inconscient " structuré comme un langage ", déchiffrable, jusqu'à l'inconscient-lalangue, réel, indéchiffrable. Les affects deviennent alors les seuls témoins de ce qui dans l'expérience ne passe pas au langage.
    Le livre suit le développement de la théorie proprement lacanienne de la production des affects, de la série des affects spécifiques auxquels il s'est arrêté, depuis l'angoisse jusqu' aux affects de fin d'analyse, en passant par tristesse, ennui morosité et quelques autres, ainsi que les conséquences pratiques.
    Agrégée de l'Université, psychanalyste formée par Jacques Lacan, Colette Soler pratique et enseigne la psychanalyse à Paris. Elle est à l'origine de l'École de Psychanalyse des Forums du Champ lacanien dont elle est membre fondateur. Elle a notamment publié Ce que Lacan disait des femmes (Éd. du Champ lacanien, 2003) et Lacan, l'inconscient réinventé (PUF, 2009).

  • La collection est dirigée par Jacques André et Jean Laplanche. Les ouvrages associent auteurs français et étrangers, car il devient indispensable pour enrichir le débat en psychanalyse, de franchir les barrières linguistiques et de refuser la transformation des théories en dogme.

  • Les textes concernant la psychanalyse écrits par Sigmund Freud entre 1916 et 1920, en particulier le célèbre texte Au-delà du principe de plaisir, dans une nouvelle traduction des oeuvres complètes - Psychanalyse de Freud.

empty